Aménagement hydro-agricole, est la méthodologie de l’approche participative dans le cadre de petite et moyen hydraulique PMH qui repose sur le dialogue entre les services techniques et les populations locales.

Elle se base sur deux concepts stratégiques :

Participation et partenariat, son objectif principal est d’associer étroitement l’ensemble des acteurs locaux dans un processus itératif et continue d’identification des potentialités et des contraintes, d’hiérarchisation et de priorisation des problèmes soulevés, de définition de solutions concertées et de planification participative des actions de développement identifiées.

L’approche tend à définir le rôle de chacun des intervenants (Etat, services techniques, ONG, populations, etc.) dans la gestion durable des ressources naturelles et la promotion d’un développement intégré négocié. Elle favorise ainsi la prise de décision consensuelle et facilite la contractualisation au niveau de la réalisation des actions de développement.

Cette approche mobilise un ensemble des outils de diagnostic participatif (animation de réunions, entretien semi-structuré, observation des pratiques et des paysages, diagrammes, matrice de priorité, arbre à problèmes, carte sociale, transect, etc.) De plus, l’approche genre est particulièrement importante pour prendre en compte l’ensemble des besoins et attentes de la population selon le genre

L’objectif

L’objectif des projets d’aménagement hydro-agricole est d’améliorer le rendement des ressources hydriques ainsi que l’efficience du réseau d’irrigation. Ceci s’inscrit dans le cadre de l’objectif global du Projet :

  • Amélioration des revenus à travers une gestion participative des ressources en eau
  • Le développement de l’agriculture orientée vers le marché
  • Des techniques de gestion et de rationalisation d’eau.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici